A Versailles

Nicolas a commencé la batterie à l’âge de 6 ans.

Elève à l’EMMA de Torcy (Seine-et-Marne) dans la classe de Gilbert Reuter, percussionniste de l’Orchestre des gardiens de la paix de la Préfecture de Police de Paris, il poursuit ses études à l’Ecole Nationale Supérieure (centre Agostini) d’Issy-Les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) dans la classe de Rémy Paillet.

Il participe à Paris aux Jam Sessions de François Constantin au “Baiser Salé”. En parallèle, il se produit dans diverses manifestations (jazz, rock, variété, électro, métal) mais aussi avec des formations plus importantes (big band, notamment le projet « saperlipopette » avec Claude Bathélémy, guitariste et fondateur de l’Orchestre National de Jazz.